Journée de la diaspora basque 

Le 8 septembre

Si nos migrations respectives ne nous ont pas conduits vers la Californie ou l’Argentine, elles nous
ont bien fait franchir les frontières du Pays. Grands-parents, parents ou nousmêmes sommes partis vers les six coins de l’Hexagone avant de nous installer à Bordeaux.

Alors, pourquoi ne pas nous joindre à cette célébration en témoignant de notre modeste aventure ? Quelle ville ou quel village ont laissé(e) nos parents ou nous-mêmes ? Pour quels motifs ? faire des études, rejoindre un poste de travail, se marier et fonder un foyer, chercher un logement, retrouver de la famille…? Quelle photo gardons nous pour maintenir le lien vivant ? celle d’une maison, d’un paysage, d’un visage ?

Ce projet d’un tel recensement de nos traces au sein de la migration basque vous étonne ? Il vous semble inapproprié ? oubliez-le ! Mais s’il vous amuse et s’il vous intéresse de contribuer à l’écriture de l’album de notre diaspora, il vous suffit de prendre plume ou clavier : dans un texte court, présentez-vous
(nom, prénom), situez-vous dans la lignée des migrants (1ère, 2eou 3e génération), nommez la ville ou le village d’origine, les motifs du départ, le maintien du lien (retours fréquents, occasionnels ou en pensée).

Adressez votre contribution courrier électronique : michele.elichirigoity@euskaletxea.org