Les blessures de la Grande Guerre en Pays basque

À l’occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre, l’écrivain et professeur d’université Eneko Bidegain proposera une conférence à l’Euskal Etxea de Bordeaux le 30 novembre prochain à 19 h.

L’ auteur s’attardera sur les conséquences de la guerre et la mémoire historique.

Il relatera les contenus de la presse en langue basque, que ce soit l’hebdomadaire Eskualduna du Pays basque nord ou le quotidien Euzkadi du Pays basque sud. Les journalistes d’Eskualduna glorifiaient les soldats et la France, tandis qu’Euzkadi s’inquiétait du sort des Basques d’Iparralde

il s’intéressera aux monuments aux morts. Il montrera comment, selon lui, la mémoire historique constitue un outil essentiel dans l’enracinement de la conscience nationale des citoyens. Il évoquera aussi les oubliés et les écartés de cette mémoire historique, notamment les insoumis et les déserteurs : quelle était l’attitude envers eux ?